Johann Sebastian Bach – Cantate 208 « de la chasse »

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

La cantate 208 de Jean-Sébastien Bach (1685-1750) intitulée « Was mir behagt is nur die muntre Jagd » (« Ce qui me plaît, c’est la chasse joyeuse ») est composée de 15 mouvements, et nous vous proposons aujourd’hui d’écouter le plus célèbre d’entre eux, l’aria « Schafe können sicher weiden » (« Les moutons peuvent paître en paix »)

Un peu de vocabulaire: une cantate est une pièce musicale vocale et instrumentale, composée de plusieurs morceaux; les cantates sont très prisées à l’époque baroque.
Une aria est à l’origine un air mélodique, souvent chanté (mais pas toujours, comme ici); maintenant, on l’emploie pour désigner un morceau pour une voix, accompagné d’un orchestre – particulièrement en opéra.

A l’époque de Bach, une aria était souvent déclinée de façon ternaire: thèmes A/B/A. Voilà ici ce que ça donne:

0:00: thème A (joué par les flûtes)
1:35: thème B: reprise de la mélodie en mode mineur à partir de 2:00
3:12: retour du thème A

Par moments (0:30 à 0:40 par exemple), il vous semblera peut-être reconnaître le fameux air chrétien  de Noël « Adeste Fideles » (Peuple Fidèle, en français). On ne connaît pas l’auteur de cet air – qui est traditionnellement attribué à Saint Bonaventureau – et je n’ai nulle part trouvé d’allusion à Bach… cette ressemblance est sans doute purement fortuite!

Trêve de mots, je vous laisse profiter de la douce musique de Bach…

  • Test

    ce qui me plait le plus ce sont les ray-ban de Bach ;-D

  • Laurence Pradeiles

    Cet enregistrement est magnifique, très aérien, léger et presque divin !!! Merci pour cet enregistrement en ligne !