Johann Sebastian Bach – Cantate 147 – Jésus que ma joie demeure

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Si Mozart (1756-1791)  porte l’image de l’enfant prodige, Bach (1685-1750) symbolise quant à lui la figure du père. Père de 20 enfants d’abord, dont plusieurs devinrent compositeurs eux-mêmes. Mais il assume surtout une part importante de la paternité de toute la musique occidentale après lui, ayant touché avec génie et de façon prolifique à divers styles. C’est avec lui que la musique baroque atteint son apogée.

Pour cette introduction à Bach, nous vous proposons l’écoute du dixième mouvement de la cantate 147.